La fibre d'avoine - Actualités Santé - Avenue Minceur
15545
post-template-default,single,single-post,postid-15545,single-format-standard,bridge-core-2.2,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-20.7,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.5.0,vc_responsive

La fibre d’avoine

Fibre d'avoine

La fibre d’avoine

La fibre d’avoine, c’est quoi ?

 

La fibre d’avoine est exempte de glucides nets. Elle absorbe jusqu’à sept fois son poids en eau.

Ces 20 dernières années, la consommation totale de graisses a augmenté de 26 %, et l’apport en fibres est inférieure à 50 % de l’apport quotidien recommandé. Ce dernier est de 30 g. Les principales conséquences de ce régime alimentaire malsain ont été une augmentation significative des maladies cardiovasculaires, de la constipation et du diabète, et une hausse importante du coût du traitement des maladies liées à l’alimentation

Classification des fibres alimentaires

Selon le point continental européen, les fibres alimentaires sont définies comme des substances d’origine végétale qui ne peuvent pas être décomposées en composants absorbables par le système enzymatique propre à l’organisme dans l’intestin grêle. 

En ce qui concerne leurs effets physiologiques, leurs caractéristiques chimiques et physiques, il convient de diviser les fibres alimentaires en plusieurs classes de substances La science moderne de la nutrition et de l’alimentation considère les fibres alimentaires comme des composants bioactifs qui sont des composants alimentaires essentiels équivalents aux vitamines et aux minéraux.

Fonctions physiologiques nutritionnelles des fibres alimentaires

Pour que la digestion fonctionne correctement, l’intestin doit d’abord être bien rempli. Les fibres solubles et insolubles y contribuent de différentes manières. Les fibres alimentaires insolubles, qui sont efficaces dans le gros intestin, augmentent le remplissage de l’intestin, réduisent le temps de transit et donc le temps de contact des substances indésirables dans le chyme ou dans le contenu intestinal avec la muqueuse intestinale. En raison de leur grande capacité de gonflement, les fibres alimentaires lient plusieurs fois leur propre poids dans l’eau. Il est donc important d’avoir un apport suffisant en liquide lorsque l’on mange des aliments riches en fibres afin de réguler la consistance du contenu intestinal. Néanmoins, la liaison de l’eau entraîne une augmentation de la viscosité de la pulpe alimentaire. Cela est dû à la présence de fibres solubles et insolubles dans l’estomac et les intestins.  Plus les fibres insolubles sont ingérées, plus le risque de développer un diabète est faible. 

Des études montrent que les fibres de céréales peuvent efficacement faire baisser le taux de sucre dans le sang et constituent donc un remède éprouvé contre les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2. 

Le groupe des fibres d’avoine est le leader en termes de sensibilité à l’insuline. 

La combinaison de fibres d’avoine et de protéines améliore de manière significative la sensibilité à l’insuline en bloquant l’absorption des protéines par l’intestin et en activant le métabolisme énergétique.
La méta-analyse de plusieurs études prouve également que les fibres solubles font également baisser la concentration de cholestérol dans le sang. Les fibres insolubles telles que la cellulose, les hémicelluloses, la lignine et l’amidon résistant ne semblent pas avoir d’effet direct sur le taux de cholestérol, mais elles réduisent efficacement le risque de maladies cardiovasculaires. 

Les fibres solubles et insolubles contribuent à la réduction de la densité énergétique,un fait important en ce qui concerne les recommandations alimentaires pour la réduction du poids.

La fibre d’avoine

La fibre d’avoine est une fibre alimentaire qui répond pleinement aux exigences de l’industrie alimentaire en matière de multifonctionnalité et de facilité d’utilisation. Grâce à sa forte teneur en fibres alimentaires, à son goût absolument neutre et à sa couleur claire légèrement jaune, elle peut être utilisée pour enrichir les aliments sans provoquer de changements sensoriels.

La teneur totale en fibres alimentaires des fibres d’avoine est d’au moins 90 %. Selon la méthode de transformation, la proportion de fibres alimentaires solubles telles que le ß-glucane ou l’hémicellulose soluble varie entre 3 et 10 %. Parmi les 10 % maximum de fractions métabolisables figurent les protéines, les lipides et les glucanes. La fibre d’avoine est pratiquement exempte d’amidon.

L’utilisation des enveloppes d’avoine comme matière première de base est essentielle par rapport au son d’enveloppe d’avoine. Cependant, ces enveloppes d’avoine ne sont pas simplement soumises à un broyage comme dans la production de son d’avoine ou de son de cosse d’avoine. Ils sont plutôt traités selon un processus thermophysique complexe et doux afin d’obtenir les fractions de fibres déterminant la valeur sous forme concentrée et purifiée. Un avantage essentiel de la production douce de fibres d’avoine est que la teneur en vitamines, minéraux et oligo-éléments tels que le fer, le zinc, le potassium et le sélénium est largement préservée.

Un petit ajout avec beaucoup d’effet  

On ne peut pas le goûter, mais il contribue de manière significative à notre santé. L’industrie alimentaire l’a reconnu et propose déjà des aliments enrichis en fibres de manière à ce que notre corps puisse les utiliser judicieusement.