L’effet yoyo c’est quoi ? - Actualités Santé - Avenue Minceur
15686
post-template-default,single,single-post,postid-15686,single-format-standard,bridge-core-2.2,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-20.7,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

L’effet yoyo c’est quoi ?

effet yoyo

L’effet yoyo c’est quoi ?

L’effet yoyo est toujours associé à une perte puis à une reprise de poids dans le cadre d’un régime.

 

Les gens se plaignent souvent qu’après un régime, les kilos perdus sont plus vite repris que perdus pendant le régime. Pire encore, non seulement les kilos perdus sont récupérés, mais il arrive aussi que quelques kilos supplémentaires soient repris. Si ce processus se répète, on parle d’effet yoyo.Afin de comprendre pourquoi cet effet yo-yo se produit, il est indispensable de comprendre certains termes.

Pourquoi prend-on du poids au départ ?

 

effet yoyo Pour le corps, les calories absorbées par la nourriture ne sont rien d’autre qu’une réserve d’énergie très précieuse. Le corps stocke l’énergie et cela se fait exclusivement par l’accumulation de graisse.
Le corps est capable de stocker les graisses qu’il absorbe dans le but de les réutiliser en cas de disette. En outre, par des processus métaboliques, il parvient également à transformer les glucides ingérés (tous les types de sucre) en graisses. Les calories accumulées sont alors clairement visibles sur les hanches, etc. sous forme de dépôts de graisse.

 

 

Pourquoi l’effet yo-yo est-il particulièrement néfaste après une perte de poids radicale ?

Pour obtenir une perte de poids radicale, le corps doit être approvisionné avec beaucoup moins de calories qu’il n’en a besoin, ou bien il doit brûler plus de calories. En réaction, le taux métabolique est abaissé. L’organisme s’adapte à une phase de faim apparemment imminente et veut économiser l’énergie afin de s’adapter à l’apport calorique plus faible. Si, après la perte de poids radicale, on reprend une alimentation normale ou si l’on brûle moins de calories, on observe souvent un effet yo-yo très prononcé.

De l’énergie fournie par les aliments, une plus petite proportion est maintenant brûlée qu’avant la perte de poids dans le cadre du taux métabolique basal. Une grande partie de l’énergie restante est donc disponible pour reconstituer les réserves de graisse. Même si vous mangez un peu moins qu’avant la perte de poids radicale, il y a encore souvent un effet yo-yo prononcé. De plus, avec une perte de poids radicale, ce n’est généralement pas seulement la graisse qui entraîne une perte de poids, mais surtout la perte d’eau. Si l’on reprend une alimentation normale, on constate également, après le régime, une augmentation rapide du poids grâce à l’eau absorbée.

Par conséquent, pour une réduction de poids à long terme, il faut perdre du poids lentement et continuellement. Cela empêche une réduction du taux métabolique basal et un effet yoyo ne se produit pas aussi rapidement.

Quel est l’effet yoyo ?

Comme le nom de l’effet yoyo l’indique, il s’agit d’un processus par lequel le corps accumule plus de graisses après une phase de déficit énergétique (régime) qu’au début du régime. Le poids fluctue souvent entre plus de 10 kilos. À long terme, cela entraîne des problèmes massifs, qui n’entraînent pas rarement d’autres problèmes de santé graves. Plus on fait un régime, plus on grossit.

Pourquoi l’effet JoJo se produit-il ?

 

Mincir avec des compléments alimentairesCe problème peut être attribué à l’évolution. La nourriture était autrefois une denrée extrêmement rare, et le corps devait la gérer de manière optimale. Si vous privez le corps d’une énergie suffisante, la conséquence logique est la réduction du poids.

Cependant, si cela se produit de manière trop radicale, l’organisme se voit signaler une carence énergétique et l’organisme arrête alors tous les processus métaboliques. Il en résulte un taux métabolique basal réduit (voir ci-dessus). 

Si au début d’un régime, 2000 kcal étaient brûlées pendant la journée au repos, après le régime, seules 1500 kcal sont brûlées. Il y a donc un déficit de 500 kcal. (Les chiffres sont fictifs et ne servent qu’à la compréhension). Le corps apprend ainsi à s’entendre avec moins d’énergie. 

Pendant le régime, ce n’est pas un problème pour la réduction du poids, car le corps ne reçoit que très peu de calories, et on continue donc à perdre du poids. S’il vient cependant après le régime à des habitudes alimentaires usagées, prend le corps de façon disproportionnée beaucoup d’énergie.