Les protéines dans la prise de masse musculaire - Avenue minceur
15733
post-template-default,single,single-post,postid-15733,single-format-standard,bridge-core-2.2,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-20.7,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Les protéines dans la prise de masse musculaire

prise de masse musculaire

Les protéines dans la prise de masse musculaire

Les protéines sont de véritables multi-talents et sont essentielles à l’approvisionnement en nutriments de notre corps. Mais quels sont les aliments qui contiennent des protéines et  quel est leur rôle dans la prise de masse musculaire

 

Une protéine  c’est quoi ?

prise de masse musculaireL’une des mesures de la qualité des protéines dans les aliments est leur valeur biologique (VB). Elle est mesurée par la quantité et le rapport des différents acides aminés entre eux. Plus la VB est élevée, plus les protéines de l’alimentation peuvent être converties en protéines propres à l’organisme.
L’œuf entier a été défini comme ayant un poids corporel de 100. Les valeurs biologiques des autres aliments contenant des protéines sont plus faibles : Bœuf (92), thon (92), lait de vache (88), soja (85), fromage (84), riz (81), pommes de terre (76-98), haricots (72), maïs (71), blé (57).

Vous pouvez augmenter le poids corporel en combinant les aliments : 36% d’œuf + 64% de pomme de terre (poids corporel = 136) ou 75% de lait + 25% de farine de blé (poids corporel = 125) ou 51% de lait + 49% de pomme de terre (poids corporel = 101). Cela devient particulièrement important si vous évitez les aliments d’origine animale à forte teneur en glucides, comme dans les régimes végétariens ou végétaliens.

Les protéines dans la prise de masse musculaire

Les protéines jouent un rôle essentiel, notamment pour la construction musculaire. Les protéines interviennent également dans la défense immunitaire, la régénération cellulaire, la coagulation du sang et le transport de substances importantes dans l’organisme. Les enzymes et les hormones sont formées à partir de protéines.
Les protéines, qui constituent l’un des trois principaux nutriments avec les glucides et les lipides, sont également une source importante d’énergie. Chaque gramme de protéines, tout comme un gramme de glucides, fournit 4 à 5 kilocalories. C’est la moitié des calories que contient un gramme de graisse, soit neuf kilocalories. Par conséquent, les protéines prennent de plus en plus d’importance dans la perte de poids lorsque le calculateur d’IMC signale une surcharge pondérale.

Protéines et musculation : le corps en forme

prise de masse musculaireLa tendance à l’exercice, au fitness et à la musculation a donné naissance à une branche distincte de l’alimentation, dont le produit central est la protéine. Grâce à un régime hyperprotéiné ciblé, associé à des exercices réguliers et intensifs de musculation, il est possible d’obtenir un physique peu gras, musclé et « galbé ». 

Les protéines sont le principal élément constitutif de la construction musculaire. La nutrition sportive connaît un grand nombre de compléments alimentaires contenant des protéines, qui sont pris avant, pendant et après l’entraînement. La base en est le lactosérum, qui est riche en acides aminés, et d’autres protéines de haute qualité. 

Elles sont transformées en différentes poudres de protéines ou en shakes protéinés. La poudre de protéines de lactosérum, dont la valeur biologique est la plus élevée (104), mais aussi les protéines de nature végétalienne comme les protéines de pois, les protéines de soja ou les mélanges sont recommandés.

Cependant, ces boissons protéinées ne sont particulièrement utiles pour les athlètes qui s’entraînent dur. Ils conviennent moins aux sportifs de loisir, car ils absorbent également suffisamment de protéines par leur alimentation quotidienne. 

Satiété et minceur grâce aux protéines

L’effet de satiété perçu par le cerveau est plus important après un repas riche en protéines qu’après un aliment riche en glucides ou gras. La raison exacte de ce phénomène n’a pas encore été éclaircie de manière concluante sur le plan scientifique. Cependant, il est certain que les signaux internes que les acides aminés envoient au cerveau sont si forts que la sensation de satiété dure plus longtemps.

Comme les protéines, contrairement aux glucides, maintiennent le taux de sucre dans le sang à un niveau bas, cela contribue également à la satiété, c’est-à-dire à l’absence de sensation de faim. La sécrétion soudaine et élevée d’insuline, nécessaire pour faire baisser le taux de sucre élevé après une alimentation riche en glucides, et l’hypoglycémie qui en résulte, sont évitées. Le redoutable appétit vorace ne se produit pas, ce qui est particulièrement important pour perdre du poids.

En outre, les aliments riches en protéines, comme la viande ou le poisson, ont une faible densité énergétique. Cela signifie que pour 100 g, ils fournissent relativement peu de calories et soutiennent ainsi la perte de poids de la meilleure façon possible.

Conseil : si vous faites du sport d’endurance, du yoga ou du Pilates en même temps, vous évitez l’effet yo-yo !

Pour les personnes atteintes de diabète, il est également judicieux de remplacer les aliments riches en glucides par des aliments riches en protéines, car cela peut réduire la quantité d’insuline nécessaire dans le sang.