La protéine de soja c’est quoi ? - Actualités Santé - Avenue Minceur
15462
post-template-default,single,single-post,postid-15462,single-format-standard,bridge-core-2.2,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-20.7,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.5.0,vc_responsive

La protéine de soja c’est quoi ?

La protéine de soja c’est quoi ?

La protéine de soja est extraite de la fève de soja. En Asie du Sud-Est, il est un aliment de base depuis des siècles. Même sous nos latitudes, le soja devient de plus en plus populaire.

Il y a plusieurs raisons à cela, outre le nombre croissant de végétariens et de végétaliens. La fève de soja est une légumineuse et donc riche en protéines végétales. Sa teneur en protéines d’environ 36% est exceptionnellement élevée. La protéine de soja est particulièrement répandue chez les athlètes végétaliens qui ont besoin de couvrir un besoin élevé en protéines. Le soja est un fruit à huile. Il offre un pourcentage élevé d’acides gras polyinsaturés, essentiels à la santé cardiovasculaire.

Les bienfaits des protéines de soja :

  • Teneur élevée en protéines
  • Les gras polyinsaturés
  • Sans gluten
  • Riche en vitamines B, minéraux et oligo-éléments
  • Polyvalence d’application
  • Écologiquement durable

 

Des minéraux tels que le magnésium et le potassium (importants pour la fonction musculaire) et des oligo-éléments tels que le fer (pour le transport de l’oxygène dans le sang) sont également présents en plus grande quantité, de sorte que les besoins quotidiens peuvent également être satisfaits par une alimentation végétale. Le soja n’est pas seulement bon pour la santé, il peut également être utilisé de nombreuses façons, par exemple comme substitut de viande dans les côtelettes végétaliennes, les saucisses et de bolognaise ou sous forme de lait, d’huile et de poudre de proteine. De plus, la production est beaucoup plus durable sur le plan écologique que la production de viande. Cela s’applique à la demande de terrains, à la production de gaz propulseur et à la consommation d’eau.

Pour qui ?

La protéine de soja est particulièrement indiquée pour les personnes qui veulent éviter dans une large mesure les produits d’origine animale, ou qui ont un régime végétarien ou végétalien, car elle est riche en protéines, acides aminés et nutriments qu’elle contient. C’est aussi une très bonne alternative pour les personnes intolérantes au lactose ou au gluten, car il n’y a aucun contact avec le lactose et le gluten lors de la production du soja. Un autre avantage de cette protéine végétale est que par rapport à la protéine de lactosérum, par exemple, il ne contient pas de cholestérol, donc il est parfait pour les personnes ayant un taux de cholestérol élevé qui veulent encore fournir suffisamment de protéines à leur corps. De plus, pour ceux qui ne veulent pas se passer du lactosérum classique, il existe la possibilité de le mélanger avec d’autres poudres pour augmenter leur valeur biologique.

L’utilisation de ce produit est variable en fonction de l’objectif du consommateur. Si l’objectif est l’accumulation musculaire, un apport d’environ deux ou trois shakes est envisagé. Il est recommandé d’en prendre une portion après le lever, une après l’entraînement et une avant d’aller au lit. Après l’entraînement, ce produit est recommandé pour la seule raison que l’acide aminé susmentionné, la glutamine, est destiné à augmenter la régénération du corps et des muscles. Une portion/un shake contient environ 30g de poudre pour 250ml d’eau ou de lait. La plupart des fabricants ajoutent des cuillères à mesurer appropriées aux produits protéinés.

 

Tags: